En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Pierre Houel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Rouen 1735  –Paris 1813).

À Rouen, Descamps lui enseigna le dessin ; à Paris, Le Bas la gravure, puis Casanova la peinture. Houel travailla à Chanteloup pour le duc de Choiseul (1760-1769, 4 toiles, musée de Tours) : ces décorations champêtres, évoquant des sites de la Loire et de la Seine, font preuve d'une fraîcheur de vision, assez rare à l'époque, qui le rapproche de Moreau l'Aîné. Ce réalisme foncier se manifeste aussi dans la Cave servant d'entrepôt à Dieppedalle (musée de Rouen). Houel fit 2 voyages en Italie (1769-1772, et 1776-1779), d'où il rapporta de nombreux paysages à la gouache très intéressants par la justesse de la lumière et l'exactitude archéologique (Louvre ; Ermitage, provenant de la coll. de Catherine II, 1781), qu'il grava et publia (Voyage pittoresque en Sicile, 1782-1789).