En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Harry Holtzmann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (New York 1912  – Lyme, Connecticut, v.  1980 ?).

Harry Holtzmann a rendu visite à l'exposition de la collection de la Société anonyme à New York en 1926, au Brooklyn Museum. Il va ensuite faire ses études à l'Art Students League de New York de 1928 à 1933, où il sera notamment l'élève de Hans Hofmann. Il découvre l'œuvre de Mondrian dans l'exposition de la collection Gallatin à l'université de New York. En 1934, il se rend à Paris pour rencontrer Mondrian et fait également à cette occasion la connaissance de Hélion, de Domela, de Gabo, de Le Corbusier, de Léger et de Pevsner. Il rentre en 1935 à New York et travaille avec Burgoyne Diller au Federal Art Project, où il s'occupe de la réalisation des peintures murales. Il réalise à ce moment-là ses premiers tableaux néoplastiques dont les plans de couleur ne sont pas limités par des lignes noires. Il exécute également quelques sculptures dans l'espace, constituées de juxtapositions de plans verticaux. En 1940, il va s'occuper de faire venir Mondrian à New York et va l'assister jusqu'à sa mort. Il sera l'exécuteur testamentaire de 'artiste et publiera notamment à la fin de sa vie ses écrits complets.