En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Holland

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et aquarelliste britannique (Burslem 1800  – Londres 1870).

Il suivit dans ses débuts la tradition familiale en peignant des fleurs sur céramique dans la fabrique de Davenport à Burslem et y acquit les bases de son métier, notamment un grand talent de coloriste. Il se rendit à Londres en 1819 et commença à exposer à la Royal Academy en 1824. C'est à la suite d'un voyage à Paris (1831) qu'il abandonna la peinture de fleurs et se consacra au paysage sous l'influence des œuvres de Bonington : elles lui révélèrent les posssibilités de l'aquarelle, technique qui eut dès lors sa préférence. Il visita régulièrement les pays européens, en particulier l'Italie et le Portugal, où il peignit des vues de villes et des architectures ainsi que de nombreux paysages : il excellait dans les vues des côtes méditerranéennes ou de Venise. Il est représenté à Londres (l'Hôpital de Greenwich en 1837, 1862, Tate Gal., et Venise, pont du Rialto, 1865, V. A. M., Bethnal Green Museum).