En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Hirschhorn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste suisse (Berne 1957).

Formé à la communication visuelle, Hirschhorn arrive en 1984 à Paris et abandonne son métier de graphiste. Il utilise des matériaux empruntés à l'environnement quotidien (photographies et slogans publicitaires, pancartes de manifestation, rubans adhésifs) et les ordonne sur des fonds (cartons, contre-plaqués, draps) en se fixant des contraintes de recouvrement. L'accrochage varie selon l'espace et le lieu. L'ensemble des relations entre installation et éléments détermine une conscience sociale et politique du monde contemporain. Si ses compositions se réfèrent à l'abstraction constructiviste, c'est pour piéger un art jugé trop propre (pureté formelle, utopie) dans son rapport au social. À un formalisme moderniste il oppose le fruste, le dérisoire et une provocante lucidité comme forces de résistance. Depuis 1986, Hirschhorn expose en France, en Suisse et en Allemagne. Il a participé à une exposition collective à la G. N. du Jeu de Paume en 1994 et une exposition lui a été consacrée (Genève, centre genevois de gravure contemporaine) en 1996.