En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eva Hesse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste américaine (Hambourg 1936  – New York 1970).

Sa famille fuit l'Allemagne en 1939, s'installe à Londres puis aux États-Unis en 1945. Eva Hesse poursuit des études dans différentes écoles et universités américaines au cours des années 50 (School of Industrial Arts, Pratt Institute of Design for Advertising, Yale School of Art and Architecture). La Kunsthalle de Düsseldorf réalise en 1965 sa première importante exposition personnelle. Elle est reconnue à la fin des années 60 parmi les artistes les plus représentatifs de l'" Anti-Form ", qui regroupe des Américains tels que Robert Morris, Bruce Nauman, Keith Sonnier, Alan Saret. À l'encontre de l'Art Minimal, l'Anti-Form intègre dans la sculpture des matériaux non usinés aux formes souples et molles qualifiées d'excentriques : le feutre, le caoutchouc, la résine et le latex dont Eva Hesse fera un usage fréquent. L'art d'Eva Hesse est caractéristique par l'installation dans l'espace de pièces dont les formes et les qualités matérielles sont apparentées à celles de sécrétions organiques évoquant l'esprit surréaliste de Matta, de Tanguy ou de Meret Oppenheim. L'artiste a su convertir cet héritage dans un ensemble de propositions dont les éléments sont structurés en série, tenant cependant compte de leurs différences sans le recours aux techniques de reproduction sérielle. Chez Eva Hesse, la fabrication manuelle est prioritaire. Sa dernière œuvre " Right After " (1969), un enchevêtrement de fils de fibres de verre qui se développe dans l'espace, exploite les irrégularités et les aléas formels inhérents à l'installation comme source d'une organisation spatiale. Pour l'artiste, " le chaos peut être aussi structuré que le non-chaos ". Le Guggenheim Museum de New York lui a consacré une exposition rétrospective en 1972. Ses œuvres sur papier ont été présentées à Paris en 1991 (gal. Renos Xippas). Une rétrospective a été consacrée à l'artiste (Paris, G. N. du Jeu de Paume ; Valence, Espagne, I. V. A. M.) en 1993.