En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Hersent

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1777  – id. 1860).

Élève de Regnault, il obtient le second prix de Rome en 1797 et effectue un court séjour en Italie. Il peint d'abord des compositions classiques marquées par l'influence de David et de son maître : Narcisse se mirant dans l'eau (1802, musée d'Arras). Ses tableaux exposés régulièrement au Salon de 1804 à 1831 connaissent un grand succès et font de lui l'un des principaux artistes de la Restauration. Il obtient de nombreuses commandes et réalise des portraits dans la veine de Gérard qui annoncent ceux de Winterhalter : Madame Félix Cadet de Gassicourt (1824, Louvre), Madame Constantin (château de Malmaison), la Reine Marie-Amélie (Chantilly, musée Condé). Louis-Philippe lui commande pour le nouveau musée historique de Versailles deux peintures : la Prise de Landshut et Louis XVI distribuant des aumônes (Versailles). Nommé en 1822 membre de l'Institut, puis, en 1825, professeur à l'École des beaux-arts, Hersent forme de nombreux peintres. Il consacre le reste de sa vie essentiellement à la gravure, et illustre notamment les Contes de La Fontaine.