En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guilliam Van Herp

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers v. 1614  – id. 1677).

Élève de Damiaen Wortelmans en 1626, il fut inscrit à la gilde d'Anvers en 1637. Sa Joyeuse Compagnie (1654, coll. Ellesmere, Merton Saint Boswells, Écosse ; autre version, Chercq, coll. E. Thorn), le Satyre et le paysan (autref. à Berlin, K. F. M.), l'Intérieur d'écurie (musée de Bamberg) restent dans le ton populaire et plaisant de D. Téniers, de Ryckaert et de Jordaens, dont Van Herp égale parfois la largeur de conception et la qualité des teintes. Ses scènes, pleines de truculence et de verve, furent très recherchées en Angleterre et répandues par la gravure du xviiie s. Il peignit aussi des tableaux religieux : sa Distribution de pain au seuil d'un couvent (Londres, N. G.), son Couronnement d'épines (New York, Historical Society) ou sa Visitation (musée de Poitiers) relèvent discrètement de l'influence de Rubens.