En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Peter Alexander Healy

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Portraitiste américain (Boston 1813  – Chicago 1894).

Il était le fils d'un capitaine irlandais. Il put se former en Europe grâce à sa commanditaire, Mme H. G. Otis (1834). Il étudia ainsi chez Gros jusqu'au suicide de ce dernier et se prit d'amitié pour Couture, à qui il resta toujours lié. Il devint rapidement un portraitiste de talent, et sa renommée lui valut un afflux de commandes prestigieuses. Cela ne l'empêcha pas de s'essayer au genre historique et son Franklin Urging the Claims of the American Colonies before Louis XVI (détruit dans l'incendie de Chicago en 1871) fut remarqué à l'Exposition universelle de 1855. Il revint aux États-Unis en 1867 et, comme en Europe, fit le portrait de tous ceux qui comptaient alors et appréciaient le côté " français " de sa peinture (Lincoln, 1869, Washington, Maison-Blanche ; The Peacemakers, id.).

Bien qu'ayant passé une grande partie de sa carrière en dehors des États-Unis, Healy est l'un des chefs de file du portrait américain au xixe s. et fut considéré comme tel dès son vivant : son engouement pour Chicago l'avait fait surnommer le " Yankee Artist ".