En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Childe Hassam

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Dorchester, Mass., 1859  – East Hampton, Long Island, 1935).

Il commença sa carrière d'artiste comme illustrateur commercial pour diverses revues de Boston ou de New York, tels le Scribner's ou le Harper's Magazine. Par la suite, il étudia au Boston Art Club, au Cornell Inst. et avec l'artiste allemand émigré Ignaz Gaugengigl (1855-1932). Lors de plusieurs séjours à Paris (1883-1888), il fréquenta l'Académie Julian, où il fut notamment l'élève de Boulanger et de Lefebvre. Il délaissa cependant l'enseignement académique pour étudier et adopter les théories des impressionnistes sur la couleur et la composition (Boston Common in the Twilight, 1885-86, Boston, M. F. A.). Ses meilleures toiles, telles que le Jour du grand prix (1887, Boston, M. F. A. ; une version plus large au New Britain Museum of Fine Arts) ou Corner 5th Avenue and 53rd Street (Andover, Mass., Addison Gal. of Art), illustrent son adaptation de la mise en page des maîtres français. Hassam se voulait pourtant le continuateur des paysagistes et aquarellistes anglais. Il put être cependant considéré comme l'un des introducteurs de l'Impressionnisme aux États-Unis, tempéré par le courant réaliste américain alors prépondérant. Il traita surtout des paysages de la Nouvelle-Angleterre, des intérieurs d'appartements ou des vues de New York (ainsi la très célèbre série sur Manhattan pavoisé aux couleurs alliées, 1917-18). De retour en Amérique, Hassam participa à l'Armory Show, fut l'un des fondateurs en 1898 du groupe des Dix et, ayant commencé à graver à l'eau-forte en 1915, exécuta en 1917-18 une brillante série de lithographies.