En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Svend Wiig Hansen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre danois (Møgeltønder 1922-Elseneur 1997).

Il fait ses études à l'Académie des beaux-arts de Copenhague de 1946 à 1950, et il commence à exposer dès 1946 dans cette même ville. Artiste au don créateur très vaste, il puise d'abord son inspiration dans la tradition expressionniste, voire le mouvement Cobra au cours des années suivant la dernière guerre mondiale. Mais ce sont l'informel expressionniste et une figuration reliés à Dubuffet, Bacon et Golub qui constituent son style et son langage, selon une composition prodigieusement mélodique, qu'il utilise dans plusieurs domaines. Dans sa peinture, d'abord, qu'il montre à de nombreuses expositions et biennales : Copenhague, musées d'Århus, de Vejle, d'Holstebro, Esbjerg, puis Göteborg, Oslo, Paris (Maison danoise), Venise (Biennales de 1954 et 1964), New York (1960, Guggenheim International Award), Hanovre, São Paulo. Dans des œuvres décoratives : Mouvement, 1970, pour la bibliothèque de Roskilde ; la Vague de vie, peinture murale pour l'hôtel de ville de Tårnby. Dans des illustrations d'ouvrages, Henry Miller (1963), W. Shakespeare (1968) et Jorgen Brunn Hansen, poète danois (1971). Enfin, dans ses livres : Guide graphique (1960), Dessins (1963), Inspiration grecque (1960), Fantaisies romaines (1968), le 16 Mars (1970) et une série graphique, " Jours après le 9 février ". Outre la peinture, le dessin et la sculpture où s'expriment lyrisme brutal, humour et sexualité, S. W. Hansen s'occupe également de scénographie et de création filmique.

Ses œuvres sont représentées à Copenhague (S. M. f. K.), au musée Louisiana de Humlebaek, aux Archives pour l'Art décoratif de Lund, à New York (M. O. M. A.), Malmö, Århus, Esbjerg, Vejle, Holstebro, Skine, Turin et à la villa Ciani de Lugano.