En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Haberlé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (New Haven, Conn., 1856  – ? 1933).

Sa vie reste relativement mal connue. Il avait reçu une formation de dessinateur et fut préparateur au laboratoire de paléontologie de Yale University autour de 1880. Il est surtout connu pour ses trompe-l'œil, exécutés pour la plupart entre 1887 et 1894. Sa vue commençant à baisser, il dut se consacrer à d'autres sujets (The Changes of Time, 1888, coll. part. ; Grandma's Hearthstone, 1890-1894, Detroit, Institute of Art ; A Bachelor Drawer, id., New York, Metropolitan Museum). Il avait atteint dans son genre à une remarquable perfection illusionniste, se situant ainsi dans un courant où, au même moment, s'illustraient Peto, Harnett ou J. Decker (1853-1924). Th. B. Clark, qui commandita les deux derniers, acheta d'ailleurs aussi ses œuvres, goûtées par un public relativement populaire. Il se distingue cependant par son humour quelquefois très provoquant, et qui contribua à sa redécouverte au début des années 60.