En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cornelis Norbertus Gysbrechts

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (actif à Anvers au xviie s.).

Il devint membre de la gilde de Saint-Luc à Anvers en 1659 et peintre de la cour à Copenhague entre 1670 et 1672. Dans ses natures mortes en trompe-l'œil sont rassemblés les objets les plus divers. On trouve des tableaux représentant des Vanités (Bruxelles, M. R. B. A.), des portraits, des natures mortes et desscènes de genre à côté de dessins, de gravures, de livres, de lettres, d'instruments de musique, d'ustensiles à peindre et à écrire. Les objets hétéroclites sont fixés contre un mur ou une fenêtre, ou encore disposés dans une niche ou sur une table à moitié cachée par une draperie. Une grande partie de l'œuvre de C. N. Gysbrechts est conservée à Copenhague (S. M. f. K.). L'artiste est également représenté en Belgique, au musée de Gand (deux Trompe-l'œil).