En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gruppo N

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Le Gruppo N a été constitué au cours de l'hiver 1959 à Padoue par Alberto Biasi (né en 1937), Ennio Chiggio (né en 1938), Toni Costa (né en 1935), Eduardo Landi (né en 1937) et Manfredo Massironi (né en 1937). Le Gruppo N a été très proche des préoccupations du groupe Zéro, né en 1957 à Düsseldorf, ainsi que de celles de Manzoni et de Castellani.

L'idée est de créer un art qui soit impersonnel : c'est pour cette raison qu'il est réalisé en groupe et que ces artistes ne s'intéressent qu'à des phénomènes purement physiques ou rétiniens. Ils vont donc pour cela se servir des matériaux habituels utilisés dans l'Art lumino-cinétique, c'est-à-dire créer des œuvres qui jouent avec la lumière et qui sont en mouvement. Le Gruppo N a exposé, dès 1960, à la gal. Azimuth de Milan, a participé ensuite aux expositions Nouvelle Tendance, organisées par Matko Mestrovic à Zagreb, à partir de 1961, et Arte programmata, organisées à partir de 1962, en particulier à Milan, ainsi qu'à toutes les grandes manifestations consacrées à l'Art lumino-cinétique dans le courant des années 60. Certaines œuvres de ces artistes se montrent très proches de celles de certains membres du Groupe de recherche d'art visuel (G. R. A. V.) de Paris, en particulier celles de Julio Le Parc ou encore de Joël Stein.