En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Graham

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain d'origine russe (Kiev 1886  – Londres 1961).

Russe blanc d'origine aristocratique, Ivan Gratianovitch Dabrovsky (ou Dombrovsky) doit émigrer aux États-Unis en 1920, où il adopte le nom de John Graham et s'inscrit à l'Art Students League de New York. Soutenu par le collectionneur Duncan Phillips, il se consacre à la peinture dans la lignée du cubisme synthétique de Braque et de Picasso. À la fin des années 1920 il expose avec succès à New York comme à Paris. Il se livre également à des activités de conseiller et de marchand auprès de collectionneurs et d'amateurs, développant ses contacts des deux côtés de l'Atlantique. Sa grande culture dans de nombreux domaines de l'art et de la pensée, son cosmopolitisme et sa connaissance des avant-gardes européennes en font l'un des maîtres à penser d'une génération d'artistes américains qui comprend Arshile Gorky, Wilhelm De Kooning, Mark Rothko ou David Smith. Il détermine en partie la carrière de sculpteur de celui-ci en le mettant en contact avec l'œuvre de Julio Gonzalez. Il est à l'origine de la première exposition personnelle de Jackson Pollock en 1942 et lui fait rencontrer sa future compagne, le peintre Lee Krasner. En 1937 il publie à Paris et New York, en anglais, le plus célèbre de ses nombreux textes théoriques, System and Dialectics of Art, où l'on trouve par exemple la première occurrence du terme " minimalisme " pour décrire un art de " contenants minimaux dans le but de découvrir la destination ultime et logique de la peinture dans le processus d'abstraction ". À la fin de sa vie, marquée par les philosophies orientales comme par sa connaissance de l'art de la Renaissance, son œuvre redevient symboliste et figurative.