En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bartolomé González

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Valladolid 1564  – Madrid 1627).

Élève de Pantoja de la Cruz et peintre du roi à partir de 1617, il est le dernier représentant de la tradition du portrait de cour du xvie s. (Marguerite d'Autriche, 1609, Prado ; Philippe IV, enfant, Pitti), dont Antonio Moro avait été l'initiateur à la cour d'Espagne. D'autre part, dans ses tableaux religieux, il apparaît comme l'un des premiers adeptes, encore timide, du Naturalisme ténébriste (Saint Jean-Baptiste, 1621, musée de Budapest ; Profession du bienheureux Orozco, 1624, Madrid, Acad. S. Fernando).