En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Jörg Glattfelder

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Zurich  1939).

Glattfelder, qui a fait ses études à l'université et à la Kunstgewerbeschule de Zurich, va se consacrer, dans les années 60, à la peinture, en suivant la tendance de l'art concret zurichois. Ses tableaux, qui sont fondés sur l'utilisation de systèmes, s'appuient sur des structures régulières et vont lui permettre bientôt d'étudier l'interaction des couleurs dans le champ pictural. À partir de l'observation de ces modifications visuelles, Glattfelder va se montrer de plus en plus intéressé par les problèmes de l'instabilité des formes et de leur modification (Grosser Horizont, 1982). Il retrouve l'usage de la perspective et la représentation illusionniste de la profondeur. En modifiant la représentation du plan de l'œuvre, il transforme sa silhouette et aboutit à un tableau en forme qui retrouve l'usage de la perspective accélérée.