En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fritz Glarner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain d'origine suisse (Zurich 1899  – Locarno 1972).

Il fréquenta l'Académie de Naples avant de se rendre, en 1923, à Paris, où il se lia avec les Delaunay, Michel Seuphor et participa au mouvement Abstraction-Création. Il émigra aux États-Unis en 1936, où il rencontra Katherine Dreier, qui, en 1945, devait acheter l'une des premières toiles de sa maturité, Relational Painting (1943, New Haven, Yale University Art Gal., coll. Société anonyme). Glarner fut un familier de Mondrian à New York. Son œuvre peut d'ailleurs être considéré comme une continuation de celui du créateur du Néoplasticisme, à l'esprit duquel il reste fidèle tout en introduisant des variantes telles que le format rond, le tondo, dont le premier date de 1944, ainsi que le système de composition toujours fondé sur des lignes obliques et décalées qui créent une impression de dynamisme qu'accentue la liberté de facture du peintre : c'est ce que Glarner appelle ses " Relational Paintings ", dont l'un des plus beaux exemples est le Tondo n° 3, 1945, conservé au Kunsthaus de Zurich. Il a aussi beaucoup travaillé le dessin, où se manifeste de façon éclatante sa recherche du dynamisme. Il a exécuté de grandes peintures murales : dans l'immeuble Time-Life de New York (1959-60), aux Nations unies (1961) et à Albany (1967-68), ainsi que la salle à manger de l'appartement des Rockefeller à New York, qui est aujourd'hui déposée à Zurich (Stiftung für konkrete und konstruktive Kunst).

Il est représenté à New York (M. O. M. A. et Whitney Museum), à Buffalo (Albright-Knox Art Gallery), à Paris (Relational painting, tondo n° 32, 1954, M. N. A. M.), au Kunsthaus de Zurich et dans de nombreux musées suisses.