En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giuliano da Rimini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (documenté dans la région de Rimini de 1307 à 1324).

Grâce à la signature et à la date (1307) que porte le devant d'autel, autrefois à Urbania, avec la Madone en trône et des saints (Boston, Gardner Museum), on a pu situer Giuliano au début de l'histoire de l'école de Rimini. L'œuvre permet d'établir également les sources de sa culture, marquée d'un giottisme assez archaïque qui dérive des fresques d'Assise. Il est probable que son activité s'est déroulée parallèlement à celle de Giovanni da Rimini, bien qu'à un niveau plus modeste, comme le démontre également un autre polyptyque qui lui a récemment été attribué (Couronnement de la Vierge, Carlton Towers, coll. duc de Norfolk), mais qui révèle la connaissance de formules giottesques plus récentes. On sait que Giuliano exécuta un polyptyque, aujourd'hui disparu, signé avec un Petruccio da Rimini (sans doute Pietro da Rimini) et daté de 1324, pour le maître-autel de l'église des Eremitani à Padoue.