En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Girolamo dei Libri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Vérone v.  1474  – id. 1555 [?]).

Ce peintre, fils de Francesco dei Libri, aurait eu 18 ans en 1492, selon les documents. Son activité comme miniaturiste, collaborateur de son père et de Liberale da Verona pour l'exécution des Corali de S. Maria in Organo (auj. au musée de Vérone), est documentée à partir de 1495. De nombreuses peintures signées témoignent qu'il travailla assidûment à Vérone et dans ses environs durant les trois premières décennies du xvie s., peignant de grands retables, sur le type vénitien, montrant souvent la Vierge et l'Enfant sur un trône, entourés de saints, devant un vaste paysage. Citons la Vierge avec des saints et les donateurs Centrego (1512, Vérone, église S. Anastasia) ; Saints et Prophètes (1515, église de Marcellise) ; la Vierge à l'Enfant avec sainte Anne, partie centrale d'un triptyque (autref. à Vérone, S. Maria della Scala ; auj. à Londres, N. G.) ; la Vierge entre saint Roch et saint Sébastien (autref. à S. Giacomo della Pigna ; auj. à Vérone, Castel Vecchio) ; la Vierge et des saints (1526, S. Giorgio in Braida) ; la Nativité aux lapins (Vérone, Castel Vecchio). À côté de l'influence de Mantegna, les œuvres de Girolamo révèlent celle plus directe de la manière de Francesco Morone.