En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giovanni Racamador ou dei Ricamatori, dit Giovanni da Udine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Udine 1487  – Rome 1561).

Il se forma près de Giovanni Martino da Udine, puis, à Venise, près de Giorgione avant d'entrer très tôt dans l'atelier de Raphaël, dont il devint le fidèle collaborateur. Celui-ci lui confia l'exécution des instruments de musique de sa Sainte Cécile (1516, Bologne, P.N.) et la décoration de la Loggia de Psyché à la Farnesina (1518). Giovanni introduisit ensuite aux Loges (terminées en 1519) le décor de " grotesques " imités de la maison Dorée de Néron. Il travailla également à la villa Madame (1520-1525), au Vatican (salle des Pontifes, 1523-1527), à la nouvelle sacristie de S. Lorenzo à Florence (1532-1534, décor perdu). À partir de 1534, il fait œuvre d'architecte en Frioul ; en 1539-40, il décore à Venise le palais Grimani, puis de nouveau, à Rome, aux Loges, le 3e étage. Il fut le collaborateur de Giulio Romano à Mantoue, et de Perino del Vaga à Gênes. Son style est imité de l'antique, mais les éléments naturalistes, très nombreux, qu'il utilise avec une grande richesse ornementale, lui donnent une vivacité d'accent et une saveur séduisante toutes nouvelles. L'un des grands maîtres du décor à la Renaissance, Giovanni da Udine exerça une influence considérable. Il peignit aussi des natures mortes.