En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Gigoux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et collectionneur français (Besançon, Doubs, 1806  – id. 1894).

Sa formation était déjà achevée lorsqu'il arriva à Paris. Ami de Balzac, habitué du Salon de l'Arsenal, il exprima un Romantisme poétique un peu facile, baptisé style " troubadour ". Illustrateur (Gil Blas, Abélard et Héloïse), il fut aussi peintre d'histoire (Mort de Léonard de Vinci, 1835, musée de Blois) et portraitiste (le Lieutenant général Joseph Dwernicki, 1833, Louvre). La facture précise de ses débuts évolua autour de 1850 vers une liberté plus moderne (l'Atelier, 1853, musée de Besançon). Collectionneur éclairé, Gigoux légua à sa ville natale 460 tableaux de toutes les écoles, et près de 3 000 dessins.