En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alessandro Gherardini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Florence 1655  – Livourne 1726 [ ? ]).

Cet artiste brillant et indépendant, qui travailla d'abord à Pontremoli (décoration du salon de la Villa Dosi), choisit une voie originale dans le milieu de la culture florentine : il fit revivre l'esprit du Maniérisme local (éteint depuis Giovanni da San Giovanni et Cecco Bravo) dans le climat du Baroque fervent mis à l'honneur par les fresques florentines de Pierre de Cortone et de Luca Giordano, puis de Sebastiano Ricci. Il aboutit ainsi, dans la dernière phase de sa carrière, à des effets qui annoncent le Rococo. Il a travaillé pour plusieurs palais et églises de Florence : les fresques des palais Ginori, Giugni et Orlandini (1693-94) et celles de l'église S. Maria degli Angeli (1708) se distinguent par la vivacité de leurs coloris et l'originalité pleine de fantaisie de l'imagination.