En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Gerstl

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre autrichien (Vienne 1883  Traun Kirchen 1908).

Il suivit les cours de l'Académie de Vienne, mais son individualisme farouche ne put supporter longtemps cette discipline. De 1903 à 1908, à Vienne, et au cours de séjours en Hongrie, il élabora son œuvre, restreinte, consacrée principalement à la figure. La brève influence de Klimt fut remplacée par celles de Van Gogh, de Corinth et de Munch surtout, qu'il put étudier lors d'expositions viennoises. Le rapprochait de ces peintres un tourment intellectuel et moral qui le conduisit au suicide. Sa pratique picturale inaugure un style directement expressif, où la forme est subordonnée à la touche colorée (P. de Schönberg, 1905 [Vienne, Historisches Museum] ; les Sœurs, 1905 [Vienne, Österreichische Gal.]). Gerstl s'est souvent représenté lui-même dans diverses attitudes (Autoportrait riant, 1907 ; Autoportrait nu en pied, 1908 [Österreichische Gal.]).