Identifiez-vous ou Créez un compte

Hamish Fulton

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste britannique (Londres 1946).

Il suit les cours de la St. Martin School of Art en 1966-1968, étudie la photographie (1969), voyage beaucoup aux États-Unis, et effectue ses premières marches qui se matérialiseront par une série de photographies en noir et blanc (souvent disposées en polyptyques) dans le lieu d'exposition, au retour, ou encore par des livres (Road and Paths, 1978 ; Camp Fire, 1985). Il voyage parfois seul et parfois accompagné : ainsi, en 1972, il marche en Bolivie avec Richard Long (avec qui il repart en 75 au Népal, à Mexico en 79, en Bolivie en 81, etc.). Mais, au contraire de Long (et malgré les points communs qui les rapprochent), Fulton ne modifie rien dans le paysage choisi comme intemporel (il n'y a rien de daté ou de datable). De plus, si les pièces sont intentionnellement mises sous verre, de manière à accentuer la séparation entre l'expérience de l'artiste et celle du spectateur, différée, il exige, en revanche, à partir de 1978, qu'elles soient accrochées à la hauteur à laquelle elles ont été prises par lui, en situation : il joue ainsi sur les deux spécificités de la photographie, référentielle et temporellement marquée. " En tant qu'artiste, déclare-t-il, je ne cesse de remettre en question la photo en tant que médium, que moyen d'expression. Il en va même pour les mots car, quand on parcourt le paysage, il n'y a aucun mot nulle part, mais bien sûr il y a des rochers. Si on fait une sculpture avec des rochers et qu'on la transporte ensuite jusqu'à une galerie, alors on a des rochers extraits du paysage. " À partir de 1981, Fulton commence à peindre et, simultanément, augmente l'importance des textes qui accompagnent les photos : autrefois très brefs (simple légende, situation de la prise de vue), ils prennent alors un caractère poétique et, enfin, dans le livre Jet Car Owe Mud (1987), viennent se superposer en rouge sur des photos floues. Hamish Fulton a bénéficié de nombreuses expositions personnelles (en 1981 au M. N. A. M. de Paris, en 1983 au C. A. P. C. de Bordeaux, en 1985 au Van Abbe-museum d'Eindhoven, en 1988 au C. A. C. de Kerguehennec [Bretagne], en 1996 au M. B. A. de Valence, France). Ses œuvres figurent dans les collections de l'Art Council of Great Britain, du M. N. A. M. de Paris, au musée de Rochechouart, au Stedelijk d'Amsterdam, au Van Abbe-museum d'Eindhoven, au C. A. P. C. de Bordeaux, etc.