En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Ulrich Franck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur allemand (Kaufbeuren v.  1590/1595  – Augsbourg  1675).

On ne sait pas grand-chose de sa formation ni de sa jeunesse, durant laquelle il peignit quelques tableaux d'églises (Kaufbeuren et Beuerberg). Il s'installa à Augsbourg en 1637. Franck est surtout connu comme graveur, en particulier pour sa très célèbre série de 25 eaux-fortes, parues entre 1643 et 1656, où il dépeint avec complaisance, dans un style qui évoque souvent les gueux de Callot, les horreurs de la guerre de Trente Ans. Après les Hollandais Vrancx, Tyllis, Snayers, il découvre sur les champs de bataille les possibilités pittoresques et décoratives du drame. Les tueries, scènes de pillage, de viols, et autres atrocités de la guerre sont l'expression de la détresse matérielle et morale d'un peuple. Elles influenceront bien des générations d'artistes allemands, impressionnant profondément leur âme. Le fils de Franck, Franz Friedrich (Kaufbeuren 1627 - Augsbourg 1687) , peintre d'histoire, de natures mortes et de portraits, fut influencé à la fois par son père, par Schönfeld, le cercle de Rembrandt et les peintres italiens de natures mortes.