En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Estes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Evanston, Illinois, 1936).

Estes est un ancien élève de l'Art Institute de Chicago. Il travaille aujourd'hui à New York. Comme la plupart des peintres du courant hyperréaliste, dont il fait partie, il emprunte ses thèmes au monde de la vie urbaine : cimetières de voitures, intérieur vide d'un wagon de métro, vitrines de magasins, scènes de rues encombrées naturellement d'automobiles, d'où semble bannie toute présence humaine (Bus Reflexion, 1972). Estes travaille d'après la photographie : après avoir fait plusieurs clichés du sujet choisi, il en sélectionne un qui lui sert de canevas. Il élimine ensuite du motif tout ce qui le rend confus. Mais l'intervention de l'artiste se remarque dans le fait qu'à la différence de la photographie, qui comprend des parties floues et des parties nettes, ses toiles accordent la même importance à tout ce qui est représenté, donnant ainsi l'impression d'une " mise au point " générale. Une sorte de minéralisation s'étend à tout le tableau et abolit, indirectement, les effets de perspective réalistes sur lesquels repose l'organisation de l'œuvre. Cependant, la facture, loin d'être sèchement descriptive, procède par petites touches qui relèvent d'une sensibilité proprement picturale.