En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Antonio de Frias Escalante

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Cordoue 1633  – Madrid 1669).

Il débuta à Madrid avec Francisco Rizi et fut l'un des maîtres les plus originaux de l'école madrilène. Très influencées par l'art vénitien, ses compositions rappellent celles de Tintoret et de Véronèse, spécialement les 18 scènes de l'Ancien Testament préfigurant l'Eucharistie, peintes en 1667 et 1668 pour la sacristie du couvent de la Merci à Madrid, auj. dispersées : Sacrifice d'Isaac (Prado), Moïse et l'eau du rocher (Madrid, musée municipal), Abraham et Melchisédech (Madrid, église S. José). Son sens du mouvement et une palette claire attestent sa connaissance de la peinture flamande, mais le rapprochent aussi de quelques peintres vénitiens exactement contemporains, comme Sebastiano Mazzoni ou Francesco Maffei : Communion de sainte Rose de Viterbe (Prado).