En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Agnolo degli Erri et Bartolomeo degli Erri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintres italiens (actifs à Modène pendant la seconde moitié du xve s. ).

Agnolo est l'auteur d'un grand triptyque (Couronnement de la Vierge) conservé à la Gal. Estense de Modène et qui fut exécuté entre 1462 et 1466. Cette œuvre remarquable, à laquelle collabora le jeune frère d'Agnolo, Bartolomeo, reflète à la fois l'influence de Piero della Francesca et celles des milieux padouans et ferrarais. À la suite de R. Longhi, on attribue également aux deux frères, mais cette fois en accordant plus d'importance à Bartolomeo qu'à Agnolo, une série de panneaux narratifs, illustrant la vie des saints Thomas d'Aquin, Vincent Ferrier et Dominique (Metropolitan Museum ; New Haven, Yale University Art Gal. ; Washington, N. G. ; San Francisco, De Young Memorial Museum ; coll. part.), qui furent autrefois regroupés par B. Berenson sous le nom du Véronais D. Morone. Ces panneaux proviennent très vraisemblablement de 3 retables, consacrés respectivement à chacun de ces 3 saints, peints sans doute entre 1466 et 1474 pour l'église S. Domenico de Modène. Un quatrième retable, consacré à saint Pierre martyr, de même provenance, aujourd'hui à Parme (G. N.), pourrait être d'Agnolo degli Erri.