En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Viking Eggeling

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste suédois (Lund 1880 Berlin 1925).

Après un premier séjour en Allemagne effectué dans le prolongement de ses études artistiques, Eggeling se rend, en 1912, à Paris où il fréquente le groupe de Montparnasse. Sa rencontre avec Arp, de passage dans la capitale en 1914, le met en contact avec les artistes Dada de Zurich, et le conduit à les rejoindre dès 1916. Sa peinture d'alors se ressent de l'influence du cubisme et du futurisme (Composition, 1916, Locarno, fondation Arp), mais ses dessins abstraits réalisés dès 1917 constituent les premiers maillons d'une recherche plus personnelle : élaborer une construction musicale à partir de formes plastiques élémentaires, réaliser l'osmose entre le mouvement et le temps. Partageant cette aspiration avec Richter rencontré grâce à Tzara, il s'installe en 1919 en Allemagne où les deux hommes travaillent ensemble collaboration essentielle qui les mène à la création des premiers films abstraits réalisés sur le principe du dessin animé. Dès 1921, Eggeling signe Horizontal-Vertical et Symphonie diagonale, chef-d'œuvre du genre par sa grande complexité dans la variation rythmique des figures curvilignes. Sa technique fondée sur les " rouleaux d'images " le retiendra jusqu'à sa mort.