En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gianni Dova

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Rome 1925-Pise 1991).

Après avoir terminé ses études à l'Académie de Brera, à Milan, il commence à peindre des toiles inspirées de Picasso et de Max Ernst. En 1946, il signe le Manifeste du Réalisme à Novare, mais est attiré dès 1947 par la rigueur du Néo-Plasticisme et reste géométrique jusqu'en 1950. L'année suivante, il signe le Manifeste dell'arte spaziale de Fontana, adhère un moment au Movimento nucleare et évolue vers une abstraction informelle (la Vague, 1951-52). Il rencontre M. Tapié, qui reproduit quelques-unes de ses œuvres dans Un art autre. Il entame alors une période tachiste onirique qu'il qualifie de " métaphorique ".

Peu à peu, vers 1953, la figure et un bestiaire fantastique réapparaissent dans ses compositions surréalisantes de façon très stylisée. Depuis 1965, sa peinture se fait moins tragique, il privilégie les couleurs claires et insiste sur la couleur bleue (Grande Uccello Serale, 1972). Le musée Galliera, à Paris, a présenté une exposition de son œuvre en 1972.