En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pavel Djurković

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre serbe (Baya, Hongrie, 1772  – Odessa 1830).

Après des études à Vienne et à Venise, il entra au service de la princesse Alexandra Pavlovna, sœur de l'empereur de Russie Alexandre Ier, mariée en Hongrie au Grand Palatin, l'archiduc Joseph. Après avoir travaillé dans différentes villes et des monastères de Vojvodine, il acquit une notoriété considérable comme peintre religieux et réalisa plusieurs iconostases dans des églises orthodoxes (Bela Crkva, 1792 ; Vršac, 1804 ; Sombor, 1812 ; Dalj, 1822). Vers 1810, il se fixa à Sremski Karlovci pour passer, en Serbie, à la cour du prince Miloš Obrenović. Portraitiste de grand renom, il a laissé une véritable galerie de personnages historiques (Prince Miloš Obrenović, Mitropolyte Stratimirović), de savants et d'écrivains (Vuk Karadzić, Mušicki, Général Petar Duka), de bourgeois, commerçants, soldats, gens d'Église, femmes en costume d'époque, qui tous représentent une chronique précieuse de la société serbe acquise aux idées du " joséphisme " et au goût français.