En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abraham Van Diepenbeek

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Bois-le-Duc 1596  – Anvers 1675).

Fils et élève du peintre verrier Jan Roelofsz, peintre verrier lui-même, il est à Anvers v. 1623 et devient doyen de la gilde en 1641. Vers 1630, il peint de grands tableaux d'autel (musées de Mayence et de Haarlem). Il réalisa aussi pour les églises anversoises des vitraux, dont quelques-uns ont été conservés, notamment à la cathédrale Saint-Jacques, et de nombreux projets dessinés ou peints en grisaille pour des illustrations d'ouvrages théologiques ou scientifiques. Il joua un rôle important dans la diffusion des gravures d'après Rubens assimilant bien son style sans avoir été lui-même l'élève du maître.