En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Antoine Demachy ou Pierre Antoine de Machy

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1723  – id. 1807).

Il apprit de Servandoni (1755) l'art du paysage composé mis à la mode par Pannini : il fut reçu à l'Académie en 1758 (Temple en ruine, Louvre). Plus qu'Hubert Robert, il se spécialisa dans le genre des tableaux d'architecture et des décorations murales (Paris, Palais-Royal, perdu). Mais ses compositions, comme celles de Clérisseau, paraissent plus géométriques et donnent une impression de liberté moindre, jusque dans le travail de la pâte, moins brillant, plus égal que celui de son jeune rival. Les paysages parisiens sont de précieux documents iconographiques (Vues de Paris, musées de Rouen et de Strasbourg : Paris, musée Carnavalet). Enfin, l'artiste, dans un esprit proche du Préromantisme, qui devait toucher aussi H. Robert, usa souvent d'effets de jeux de lumière dans la nuit (Palais-Royal la nuit et Incendie de la foire Saint-Germain, 1762, Paris, musée Carnavalet).

Demachy est représenté dans les musées d'Amiens, d'Angers, de Carcassonne, d'Épinal, de Rouen, de Strasbourg, de Valenciennes et du Louvre (3 toiles).