En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dello Di Niccolo Delli

dit Nicolas Fiorentino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien actif en Espagne (Milan v.  1404  – Valence 1470).

Les historiens s'accordent généralement aujourd'hui pour identifier Nicolas Fiorentino, artiste italien travaillant en Espagne, avec le sculpteur et peintre florentin Dello Delli, dont Vasari écrivit la vie. D'abord sculpteur, il aurait commencé sa carrière à Florence, puis séjourné à Sienne et à Venise. Inscrit en 1433 à l'Arte de Florence, il est signalé la même année en Espagne. Aucune œuvre indiscutée n'est conservée de cette première période. C'est seulement en 1445 que l'artiste apparaît avec certitude. Il exécute alors à fresque, à la voûte de l'abside de la vieille cathédrale de Salamanque, un impressionnant Jugement dernier, grandiose composition dans la tradition du Gothique international toscan. Le gigantesque retable en 53 panneaux qui est placé sous cette fresque est également considéré comme une œuvre de Dello Delli ; on y reconnaît un sens aigu du pittoresque anecdotique et des fantaisies architecturales, et un style marqué par l'influence de Masolino et de Gentile da Fabriano. Dello Delli, qui paraît avoir joui d'une grande réputation et exerça une influence sensible à Salamanque, contribua à répandre en Espagne le style italien, mais ses œuvres connues révèlent un tempérament et un goût narratif qui s'accordent parfaitement avec les tendances de la peinture espagnole à la fin de la vogue du Gothique international. Signalé en 1466 à Calapiedra, Dello Delli termine sa carrière à Valence : il travaille en 1469 aux fresques de la cathédrale.