En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alan Davie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Grangemouth, Écosse, 1920).

Fils d'un peintre graveur, il se forma au College of Art d'Édimbourg et voyagea en Europe en 1948-49, où il fut influencé par les œuvres de Picasso, de Klee et par l'art africain. À partir de 1950, il exposa fréquemment à Londres, puis, depuis 1956, à New York. Également musicien de jazz, il joue du saxophone et a participé à de nombreux concerts et enregistrements. Il considère la peinture comme un effort pour atteindre une révélation spirituelle, une évocation de l'inconnu, ayant été influencé par le bouddhisme zen. Son œuvre, qui montre de nombreux rapports avec l'Expressionnisme abstrait américain, reste symbolique, et sa magie incantatoire doit plus à l'art primitif et préhistorique qu'à la tradition européenne. Davie est représenté à la Tate Gal. de Londres (Entrée pour un temple rouge, n° 1, 1960), à Manchester (City Art Gal.), à New York (M. O. M. A.), à Venise (coll. Peggy Guggenheim). Il a reçu le prix de la Biennale de São Paulo en 1963.