En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dalmasio di Jacopo degli Scannabecchi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (documenté à Bologne et à Pistoia entre 1342 et 1373).

On sait par des documents qu'un certain " Dalmasio ", peintre signalé à Bologne à partir de 1342, travailla également en Toscane, en particulier à Pistoia. R. Longhi a supposé qu'il pouvait être identifié avec l'auteur d'un groupe d'œuvres de style homogène, exécuté certainement par un Bolonais et qui comprend deux cycles de fresques, l'un à Florence (Scènes de l'histoire de saint Grégoire, dans la chapelle Bardi à S. Maria Novella), l'autre justement à Pistoia (Scènes de l'histoire de saint François, chœur de S. Francesco). Ces peintures révèlent une vraie personnalité, au tempérament plein de force et de noblesse, qui sait trouver un accord subtil entre l'expressionnisme gothique de Bologne et le style du milieu florentin, imprégné par l'influence tardive de Giotto et déjà par celle d'Orcagna. On constate bien cette opposition des deux cultures qui se rejoignent dans son style lorsqu'on compare par exemple 2 de ses œuvres : la Crucifixion n° 160 de la P. N. de Bologne et celle, encore liée à la manière de Vitale da Bologna et d'une forte caractérisation expressive, qui se trouve dans la coll. Acton de Florence. Parmi les autres tableaux qu'a regroupés R. Longhi sous le nom de " Dalmasio ", on peut encore citer la Madone de la Yale University Art Gal. de New Haven, la Flagellation du musée de Seattle (coll. Kress) et la Déposition de croix autrefois dans la coll. Visconti di Modrone de Milan.