En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tytus Czyzewski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, poète et critique d'art polonais (Berdychow, près de Limanowa, 1885  –Cracovie 1945).

Il fit ses études à l'Académie des beaux-arts de Cracovie. Plusieurs séjours à Paris (1908-1912) le mirent en contact avec le Cubisme. Il fut ensuite l'un des créateurs du Formisme, auquel il participa de 1917 à 1922, et le rédacteur en chef de la revue Formisci. La recherche des effets de matière, de l'expression, et le goût pour l'aspect primitif de l'art populaire caractérisent ce mouvement ainsi que la production de l'artiste jusqu'en 1930, après un nouveau séjour à Paris et un autre en Espagne (le Brigand de Tatra, v. 1919, musée de Varsovie). Par la suite, cette tension expressive s'apaisa, et l'art du peintre atteignit à une plénitude équilibrée, notamment dans la nature morte : Nature morte aux citrons (apr. 1930, musée de Cracovie).