En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enzo Cucchi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Morra d'Alba, près d'Ancône, 1950).

Cucchi entame une carrière artistique à l'âge de 18 ans après avoir remporté le premier prix dans une exposition de groupe à Ancône. Il fréquente épisodiquement l'académie Macerata, période d'expérimentation dans la lignée de l'art conceptuel, et travaille comme restaurateur. La galerie Incontri Internazionali d'Arte à Rome accueille sa première exposition personnelle, " Ritratto di casa " (1977). L'année suivante, il rencontre la plupart des artistes de la " trans-avant-garde " à l'occasion de son exposition " Mare Mediterraneo " à la galerie de Crescenzo à Rome. Depuis, l'œuvre de Cucchi jouit d'une renommée internationale croissante à la faveur des expositions que lui consacrent successivement le Stedelijk Museum à Amsterdam (1983-84), le Louisiana Museum of Modern Art à Humlebaek (Danemark, 1985), le Solomon R. Guggenheim Museum à New York (1986), le M. N. A. M. à Paris (1986), le Musée d'art contemporain à Bordeaux (1986) et le Kunstmuseum à Düsseldorf (1986), pour ne citer qu'eux. Son art fait recours fréquemment à des citations puisées dans l'art italien. Son œuvre peint, en général, ménage des espaces, respirations qui contrastent avec une violence de l'expression, exécutée dans une facture épaisse. Il incorpore par moment des matières diverses dans ses tableaux et s'intéresse aux légendes. Sa création comprend également une œuvre dessinée importante, des photographies rehaussées d'encre et des réalisations communes avec Sandro Chia.