En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carlos Cruz-Diez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste vénézuélien (Caracas 1923).

Cruz-Diez travaille pour la publicité et le journalisme avant de devenir directeur adjoint des Beaux-Arts de Caracas, où il a fait ses études. Il se fixe à Paris en 1960.

Ses premiers travaux attestent un intérêt pour le mouvement, avec des reliefs manipulables (1954), mais c'est la couleur, et ses vibrations, qui se place au centre de son œuvre par des séries d'expérimentations étendant au terrain de la sculpture, de l'installation, de l'architecture et de l'urbanisme, l'étude de la couleur qui, depuis Chevreul et les néo-impressionnistes, est l'objet de rigoureuses recherches.

En 1959, il réalise sa première Physiochromie ; des lames colorées perpendiculaires à la surface en modifient les couleurs par ricochet et créent une impression de rayonnement chromatique variant avec les angles de vue du spectateur, le canevas géométrique ou les différenciations de plans introduits dans l'œuvre. À partir de 1965 apparaissent deux nouvelles séries. Les Chromo-interférences, où le croisement de trames de lignes parallèles sous l'effet d'un mouvement (virtuel, mécanique, physique) produit des effets de moiré et des couleurs résultantes. Les Transchromies, où des lamelles transparentes, filtrant certaines couleurs, perturbent la vision du réel à travers elles. Vers 1968, Cruz-Diez propose deux types de Chromosaturations : habitacles de couleur pure ou de lamelles qui, avec leurs interstices, distinguent la perception d'une couleur et de sa complémentaire. En 1975, c'est le Chromoprisme aléatoire, colonne lumineuse dont la couleur se modifie selon les déplacements des spectateurs( Physiochromie n° 1252, 1989). Cruz-Diez a participé à toutes les manifestations importantes de l'Art cinétique, il a produit depuis 1967 de nombreuses réalisations architecturales ; une rétrospective a eu lieu au M. A. E. de Caracas en 1981 et ses œuvres récentes ont été présentées à Paris (gal. Denise René) en 1994.