En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Creswick

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Sheffield 1811  – Londres 1869).

Après avoir étudié à Birmingham, il s'établit à Londres en 1828 et commença à exposer régulièrement à la Royal Academy, dont il devint associé en 1842, puis membre en 1851. Il apparaît, dans ses paysages très réalistes, plus comme le continuateur des traditions de John Glover que comme un disciple de Constable. Il peignait d'après nature, ce qui, dans son art, touchait particulièrement la critique, comme le montre l'exemple de Ruskin. Sa touche était plutôt mince et sèche dans une dominante de tons bruns : Paysage de Cornouailles (1842, Londres, V. A. M.), Un après-midi d'été (1844, id.). Creswick, également aquafortiste de talent, fut l'un des paysagistes les plus populaires du milieu du siècle.