En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Crabeth

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de peintres verriers néerlandais du xvie s.

Principalement actifs à Gouda, Adriaen Pietersz († en 1553) , Dirck Pietersz († 1574) et

Wouter Pietersz I († av. 1590) , fils de Pieter Dircksz Crabeth, exécutèrent des cartons de vitraux pour l'église Saint-Jean de Gouda. Le plus important d'entre eux fut Woulter Pietersz I, qui, comme Adriaen Pietersz, séjourna en France et en Italie. Cité à Gouda de 1555 à 1557 et de 1561 à 1564, il travailla aussi à Bruxelles et à Anvers entre 1525 et 1540.

Son petit-fils Wouter Pietersz II (Gouda v. 1593-id. 1644) fut peintre et, comme tel, l'élève de Cornelis Ketel à Amsterdam et de Bloemaert à Utrecht ; il fit un séjour de treize ans en France et en Italie et rentra à Gouda en 1628. Ses œuvres (l'Incrédulité de saint Thomas, Rijksmuseum ; la Mise au tombeau, Berlin-Dahlem) se caractérisent, au sein du Caravagisme néerlandais, par une certaine recherche de poses mouvementées, parfois même exagérées. Dirck Pietersz s'est probablement formé à Gouda auprès de Jan Swart Van Groningen. Actif entre 1540 et 1574 à Gouda, il donna comme son frère des dessins pour les vitraux d'églises de Gouda, d'Utrecht, de Delft et d'Amsterdam. Les vitraux de Saint-Jean de Gouda sont les plus importants : réalisés vers 1555-1571, ils montrent une nette influence du style de Frans Floris. Dirck Crabeth travailla aussi pour l'atelier de tapisserie de W.A. de Raet à Leyde.