En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques-François Courtin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Sens 1672 [?]  – Paris 1752).

Élève de Louis Boullogne (av. 1700), il fut académicien (Loth et ses filles, 1710, Paris, E. N. S. B. A.) et exécuta le dernier may de Notre-Dame (Saint Paul ressuscitant Eutyque, 1707, Toulouse, église Saint-Étienne). On lui doit des scènes de genre (le Jeu de bilboquet, coll. part.), dont certaines ont été popularisées par la gravure (le Billet doux ; Jeune Fille au masque).