En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francisco Comontes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol ( ?-Tolède 1565).

Fils de Iñigo Comontes et neveu d'Antonio Comontes, peintres actifs au début du xvie s., il travailla dans le milieu artistique tolédan dominé par la personnalité de Juan de Borgoña. L'influence de ce maître marque la première étape de sa carrière, comme celle de Correa, à qui ses œuvres ont été parfois attribuées. Son œuvre la plus importante relate l'histoire de sainte Hélène et la découverte de la Croix (1541-1552, Tolède, église de S. Juan de los Reyes), qui était destinée à orner la chapelle de l'hôpital de S. Cruz.

Bien qu'il ait été peintre de la cathédrale de 1547 à sa mort, il nous reste peu d'œuvres de sa main, un grand nombre de ses retables ayant été remplacés par des ensembles baroques. Sont conservés des portes d'orgue à la sacristie et à l'ermitage S. Eugenio ainsi que les portraits des cardinaux Tavera et Silíceo dans la salle capitulaire. Son style maniériste est en grande partie d'origine flamande avec des emprunts raphaélesques évidents dans le modelé des visages et des draperies. Dans le fond des paysages apparaissent des monuments romains probablement inspirés des dessins de Francisco de Holanda.