En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Collins

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur britannique (Londres 1788  – id.  1847).

Élève de Morland, il entra comme étudiant à la R. A. en 1807. Nommé A. R. A. en 1814 et R. A. en 1820, il peignit des scènes rustiques et sentimentales, dont le Départ difficile (1815, Birmingham, City Art Gal.) et Heureux comme un roi (1836, Melbourne, N. G. ; esquisse à Londres, V. A. M.) sont les meilleurs exemples. Il pratiqua aussi l'aquarelle, notamment lors de ses voyages en France (Pêcheuse près de Boulogne, Vue d'Eu, Londres, V. A. M.) et en Italie (Une rue de Naples, la Villa d'Este à Tivoli, Vue de la côte près de Sorrente, id.), et se spécialisa dans les marines et les scènes de la vie des pêcheurs : Côte irlandaise (Dublin, N. G.), Seaford, côte du Sussex (Londres, V. A. M.), Jeunes Pêcheurs (Cambridge, Fitzwilliam Museum).