En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hyacinthe Collin de Vermont

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Versailles 1693  – Paris 1761).

Formé par Rigaud et Jouvenet, il séjourne à l'Académie de France à Rome (1716-1720) et est reçu à l'Académie en 1725 (Bacchus confié aux nymphes, musée de Tours). Comme Bertin, il reprend les compositions solides de Jouvenet, mais les traite dans un métier plus lâche (Annonciation, dessin au Louvre ; Pietà, 1740, Paris, église Saint-Merri) et donne volontiers un tour mondain à ses scènes d'histoire (Pyrrhus enfant, 1747, musée de Besançon).