En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacob de Claeuw

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Dordrecht v.  1620  – id. [?] apr. 1676).

Beau-fils de Jan Van Goyen et beau-frère de Jan Steen, Jacob de Claeuw est cité en 1642 à Dordrecht, en 1646 à La Haye, où il est membre de la Confreria Pictura, et de 1651 à 1665 à Leyde. Il ne peignit que des natures mortes, d'abord influencées par Frans Ryckhals ; puis son style, aux couleurs riches et chaudes, s'orienta vers une description exacte d'objets rares et précieux, ce qui l'apparente à David Bailly ; citons la Nature morte aux fruits (Haarlem, musée Frans Hals) et les Vanitas (musée de Leyde ; Rijksmuseum ; musée de Karlsruhe, 1676). Son art eut une grande influence sur la formation de Van Beyeren.