En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Édouard Cibot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1799  – id. 1877).

Élève de Guérin et de Picot, il débute au Salon de 1827 et se spécialise dans les sujets d'histoire de France (plusieurs tableaux commandés pour Versailles). Son art austère et délicat est à son meilleur dans les épisodes de la vie des peintres (Raphaël et Pérugin, 1843, musée de Moulins) et de grandes figures du passé (Anne de Boleyn à la Tour de Londres, 1835, musée d'Autun). Il est l'auteur de peintures murales à Saint-Leu-Saint-Gilles à Paris et d'une grande Charité (1853) au musée d'Amiens. On lui doit aussi d'étonnants paysages réalistes (Vue prise à Bellevue, 1852, Louvre).