En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guglielmo Ciardi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Venise 1842  – id.  1917).

Issu de la jeune école de peinture vénitienne, Ciardi voyage à Florence en 1868 et s'impose rapidement comme le peintre de Venise (Dans la lagune, Venise, G. A. M.). Doué de qualités techniques extrêmement solides, malgré une certaine affectation de coloris antinaturels, il entre en contact avec les Macchiaioli et échappe ainsi à l'académisme vénitien qui persiste alors (Matin d'automne). Après de nombreux voyages en France et en Allemagne — où il obtient à Berlin en 1886 une médaille d'or —, Ciardi revient enseigner en 1894 à l'Institut des beaux-arts de sa ville natale. Le musée d'Orsay à Paris conserve de l'artiste le Lac de Weissenfields. L'artiste est bien représenté dans les musées italiens (Venise, G. A. M. ; Milan, G. A. M. ; Rome, G. A. M.).