En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Carrogis, dit Carmontelle

Paul Henri Thiry, baron d'Holbach
Paul Henri Thiry, baron d'Holbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, architecte, graveur et écrivain français (Paris 1717  –id.  1806).

Lecteur puis ordonnateur des fêtes de Philippe d'Orléans (duc de Chartres), il créa les jardins du parc Monceau (1773) et, pour le divertissement de la cour de ce prince, écrivit la plupart de ses " proverbes ", genre de comédies légères dont il est considéré comme le créateur et dans lequel il excella. Carmontelle avait, en outre, un charmant talent de dessinateur à la plume et d'aquarelliste. Ses nombreux portraits (ceux, entre autres, de Philidor, de Boufflers, de Mozart, de Grimm, de Mme du Deffand, de la marquise de Ségur, de la comtesse de Ségur et de son petit-fils), vivants et spirituels, où le modèle est représenté systématiquement en pied et de profil, se trouvent au musée Condé de Chantilly, à Paris (bibl. de l'E. N. B. A. ; musée Carnavalet), au musée d'Épinal, à Versailles. On lui doit l'invention des " transparents ", qui précédèrent les " panoramas ".