En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rafael Canogar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Tolède 1935).

Élève de Vazquez Diaz de 1948 à 1953, il s'orienta ensuite vers les techniques de l'Abstraction, et, en particulier, vers les effets de matière. Membre du groupe El Paso dès sa création en 1957, sa peinture acquiert vers cette date ses principaux caractères : qualité onctueuse de la matière, arabesque des tracés, force expressive. L'influence de l'Action Painting américaine y est sensible, l'exécution fait appel non seulement à la puissance, mais aussi au rythme et à la mesure. Les problèmes de l'espace, de l'environnement, du mouvement vont ensuite l'emporter et amorcent, vers 1963, un retour progressif à la réalité et à une figuration complexe, de plus en plus narrative. Cette évolution, très semblable à celle de la Nouvelle Figuration, doit beaucoup au langage objectif du pop art, et Canogar exécute au début des années 70 des reliefs et des assemblages qui témoignent des techniques conjuguées de la peinture et de la sculpture. L'année 1976 marque un retour à la peinture abstraite. Canogar a participé à d'importantes expositions de groupe : 1960 à New York " New Spanish Painting & Sculpture ", M. O. M. A. ; " Before Picasso, After Miró ", Guggenheim Museum, 1962 ; Biennale de Venise. En 1971, il obtient le grand prix international de la Biennale de São Paulo, et le M. A. M. de la Ville de Paris lui consacre une exposition personnelle en 1975.

Il est représenté dans les musées d'art moderne de Cuenca, de Madrid, de Barcelone, de Bilbao, de Turin, de Rome, de Caracas, de São Paulo et de Pittsburgh (Carnegie Inst.).